Chargement...

Talk

Défiler

Article précédent :: Aujourd’hui, j’ai appris ce qu’est un ordinateur
Prochain article :: À la découverte du deep learning et du machine learning

05 mars 2019

Le secret de la culture d’entreprise Vooban enfin dévoilé !

par Vooban

Culture

L’automne dernier, j’ai eu une discussion avec une amie qui portait sur la culture d’entreprise. Selon, elle, la tendance actuelle, surtout pour les entreprises œuvrant dans le domaine des technologies de l’information, est d’offrir aux employés un ensemble de trucs « cool » comme des tables de babyfoot, de la bière, des espaces détentes, des lunchs, etc. « C’est nice tout ça », disait-elle, « mais c’est juste une façon de faciliter l’exploitation des gens. »

Wow! Je suis resté vraiment stupéfait de constater à quel point était encore ancrée l’idée que les motivations d’un employeur sont foncièrement méchantes et que, pour elle, la culture d’une entreprise se limite aux choses tangibles qu’elle offre.

La culture d’entreprise, ça passe par les valeurs…

Notre objectif, chez Vooban, est de transformer les défis auxquels font face les organisations avec la digitalisation en opportunités d’affaires. C’est bien beau tout ça, mais pour que les bottines suivent les babines, nous mettons tout en œuvre pour que notre culture d’entreprise soit alignée avec cet objectif afin que la motivation soit l’énergie à laquelle carburent les gens de notre équipe.

La meilleure façon de nourrir une culture forte qui travaille dans le bon sens, c’est à travers des valeurs représentant l’ADN de l’organisation. Ces dernières doivent être senties et vécues par tous, à tous les niveaux et, surtout, elles doivent être beaucoup plus que de simples mots écrits sur des murs ou sur le site web de l’entreprise. Ok! Oui, c’est une phrase clichée trop entendue, mais tellement vraie!

C’est pourquoi chez Vooban, le test de valeur est LE test le plus important. C’est maintenant inclus de facto dans notre processus d’entrevue en plus des tests techniques. Nous prenons le temps de nous asseoir et jaser avec chacun des candidats avec des questions ouvertes, à l’apparence banales, qui se rapportent toutes à des valeurs de l’entreprise. Ça nous permet de cerner rapidement si la personne devant sera bien avec Vooban et si Vooban sera bien avec elle.

Qu’une personne soit très compétente techniquement ne signifie pas pour autant qu’elle entrera dans notre équipe si ses valeurs ne sont pas en ligne avec celle de Vooban et vice versa. Bien entendu, nul n’étant parfait, nous avons par le passé quelquefois négligé cet aspect et en avons payé le prix. Une personne peut être très, mais très compétente dans son champ d’activité, par contre, avec une mauvaise attitude, cette même personne peut agir comme “terroriste” dans l’organisation en sabotant le moral et en démobilisant ses collègues. Le savoir-être est très difficile à acquérir. Nous engageons donc en fonction des valeurs, nous prenons nos décisions en fonction de nos valeurs et lorsque nous laissons aller une personne, c’est aussi en fonction de nos valeurs. Notre vision d’entreprise est notre cap et nos valeurs sont nos guides.

…, par le milieu de travail…

La qualité du milieu de travail est un autre aspect qui permet de développer une culture d’entreprise alignée. Étant une entreprise orientée vers l’innovation digitale, nous travaillons sans cesse à adapter notre milieu en ce sens. Le cadre du milieu de travail que nous donnons, sont les valeurs. Pas trop de règlement et de politique d’entreprise qui minent la liberté et l’autonomie, rien de pire pour tuer la créativité, moteur de l’innovation.

Comme exprimé plus tôt, je ne suis pas d’accord avec mon amie qui disait que la culture d’entreprise c’est mettre à la disposition des gens des « goodies » comme une table de babyfoot ou un fût à bière. Je les perçois plutôt comme des outils aidant nos gens à mieux vivre nos valeurs et à les aider à renforcer notre culture.

À titre d’exemple, oui, comme toute entreprise en TI qui se respecte, nous avons un fût à bière. Ce qui est moins commun, c’est l’absence de politique/règlement sur son utilisation. Nous préférons laisser aux membres de notre équipe la liberté (et la responsabilité) d’en faire un usage intelligent. La seule consigne générale que nous donnons aux nouveaux arrivants en ligne avec notre valeur « Se Surpasser » est : « La bière, c’est une récompense, alors si quelqu’un te demande ce que tu célèbres, tu dois le savoir! ». Nous faisons confiance à notre équipe pour s’autodiscipliner et, jusqu’à maintenant, ça s’avère gagnant.

Autre exemple, chacun des projets est séparé en équipes de cinq à six personnes. La particularité de ces équipes est qu’elles sont autogérées. C’est-à-dire que chacune d’elle a sa feuille de route, son plan, mais c’est elle qui décide par où elle passera pour atteindre ses objectifs. Toutes les personnes d’une équipe sont invitées à participer au processus décisionnel, mais si jamais l’équipe arrive devant une impasse décisionnelle, c’est le rôle du leader de l’équipe de trancher en s’assurant que tout le monde ait pu s’exprimer. Comme les objectifs sont à courte échéance, nos équipes ont aussi la liberté de se tromper. Clairement que les leçons que nos équipes ont tirées de petits échecs qu’elles ont rencontrés leur ont permis, non seulement de devenir meilleures, mais également d’acquérir le niveau de confiance nécessaire pour faire naître des initiatives créatives.

Avec ces deux exemples, je tenais à démontrer que par de simples petits gestes, on peut favoriser l’établissement d’un milieu de travail où règne la confiance et une sécurité psychologique où il est bienvenu et facile d’exprimer ses idées, idées qui seront souvent même mises de l’avant. C’est une façon de créer un terreau fertile à l’émergence de nouvelles idées, base de la créativité, elle-même base de l’innovation!

…et par la cohésion ainsi que la vibe de l’équipe!

L’innovation que nous amenons chez nos clients passe par la force de notre équipe, car c’est chacun des membres qui en travaillant ensemble amène, en définitive, une exécution portant le sceau de qualité Vooban. Cette équipe forte, nous voulons la nourrir de challenge à sa hauteur, c’est pourquoi nous comptons sur son engagement en lui amenant des projets qui sont vraiment plus “trippant” que ce que l’on retrouve habituellement dans le marché. C’est du “donnant-donnant”.

Puis les activités de notre équipe! Nous en organisons plusieurs de façon récurrente, 5@7, party de Noël, party estival, création de la bière Vooban, Xman race, tailgate du Rouge & Or, tournoi de golf, midis actifs, etc. toutes avec un très bon taux de participation. Mais ce qui me rend le plus fier, c’est de voir les activités spontanées que les gens organisent comme les tournois de ping-pong, des lunchs and learn, des soirées de jeu de plateau, le Vooband (super jeu de mots), ou bien simplement des 5@7 improvisés. Tout ça témoigne d’une culture où des relations fortes se sont développées et continuent d’évoluer parmi des gens de groupes d’âge et d’intérêts différents.

Enfin

Pour revenir à la discussion que mon amie et moi avions eue, je ne suis pas certain de l’avoir convaincue ce soir-là qu’une culture d’entreprise bien canalisée est gagnante autant pour l’individu que pour l’entreprise. Mais je sais avec les réactions sur les médias sociaux qu’elle suit les activités de Vooban du coin de l’œil, alors peut-être change-t-elle d’opinion peu à peu…

Cet article t’as donné le goût de travailler chez nous ? Jette un coup d’oeil à nos offres emplois juste ici.